Les formations en productions horticoles 

CAP "métiers de l'agriculture" spécialité productions florales et légumières

Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Durée de la formation : 2 ans

Niveau terminal d'études : niveau V

Temps de formation en entreprise : 12 semaines

Le titulaire du CAP agricole métiers de l'agriculture travaille dans différents types d'exploitation horticole. Il est responsable d'une production végétale.

Le diplômé travaille les sols : prépare les parcelles, procéder aux plantations des semis, surveille la croissance et la protection des végétaux par l'emploi de fertilisants, de produits phytosanitaires. Il récolte et conditionne des produits. En arboriculture, le salarié réalise l'ensemble des travaux manuels du verger : taille, palissage, travaux en vert. Employé comme tractoriste, il réalise les travaux mécanisés.

Ce diplômé travaille chez un pépiniériste, un maraîcher, un horticulteur ou un arboriculteur.

Modules et options :

 

Exemple(s) de métier(s):

Lieux de formation : 

  • sur le site de Lomme : en formation scolaire.

  • sur le site de Dunkerque : en formation scolaire.

BPA "travaux des productions horticoles"

Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'État

Niveau d'admission requis : 3 ème

Durée de la formation : 2 ans

Niveau terminal d'études : niveau V, CAP ou équivalent

Temps de formation au centre de formation des apprentis : 13 semaines/an

Le  titulaire du Brevet Professionnel Agricole en Travaux des productions horticoles réalise les activités suivantes : préparation du travail dans le cadre des consignes reçues, respect de la sécurité et de l’environnement, mise en œuvre des techniques et des opérations liées aux productions horticoles, travaux de récolte, de conditionnement des produits et/ou de préparation des commandes, mise en place des installations et à l’entretien du matériel et des équipements. Il peut contribuer à la vente des produits de l’exploitation sur la ferme, à la jardinerie ou à l’extérieur.

Modules et options :

Exemple(s) de métier(s):

 

Lieu de formation : 

Bac professionnel "productions horticoles"

Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Niveau d'admission requis : 3 ème

Durée de la formation : 3 ans

Niveau terminal d'études : niveau IV

Temps de formation en entreprise : 22 semaines

Le titulaire de ce bac pro Productions horticoles travaille en tant qu'ouvrier hautement qualifié ou responsable d'exploitation dans les secteurs des productions florales, légumières, fruitières ou en pépinière.

Il procède à la préparation du sol et à la plantation ou au semis, il surveille la croissance des plants. Il prend en charge l'arrosage, la veille sanitaire, la fertilisation… Il participe à la récolte en respectant les critères de calibre et de qualité. Le cas échéant, il assure le stockage et le conditionnement des produits en vue de leur commercialisation.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEPA Travaux horticoles (facultatif pour les apprentis).

Modules et options :

Exemple(s) de métier(s):

 

Lieu de formation : 

  • sur le site de Lomme : en formation scolaire.

BP "responsable d'atelier de productions horticoles "

Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'État

Durée de la formation : 2 ans

Niveau terminal d'études : niveau IV / bac ou équivalent

Temps de formation au centre de formation des apprentis : 17 semaines/an

Cette formation prépare à devenir salarié hautement qualifié, chef de culture ou chef d'exploitation dans une structure horticole. Le titulaire peut travailler sur une exploitation, dans une entreprise horticole ou dans un service de collectivité territoriale, dans des secteurs d'activités variés : pépinières, productions florales, productions légumières, productions fruitières, plantes à parfum, aromatiques ou médicinales. Il est capable de mettre en œuvre la conduite technico-économique d'un ou plusieurs ateliers de production horticole, de réaliser l'implantation, l'entretien et la récolte des cultures, de gérer et d'animer une équipe de travail. Son activité s'exerce dans des contextes variés (plein champ, sous abri, hors-sol). Elle est fortement dépendante de la saisonnalité et de la demande commerciale.

Modules et options :

Exemple(s) de métier(s) :

  • chef/fe de cultures légumières

  • horticulteur/trice

  • maraîcher/ère

 

Lieu de formation : 

BP "responsable d'entreprise agricole "

Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'État

Durée de la formation : 2 ans

Niveau terminal d'études : niveau IV / bac ou équivalent

Temps de formation au centre de formation des apprentis : 17 semaines/an

Ce diplôme permet d'obtenir la capacité professionnelle agricole pour s’installer avec ou sans les aides (DJA). Le responsable d’entreprise agricole et les salarié-es hautement qualifié-es peuvent exercer leurs activités dans des types d’entreprises très différents, en fonction du secteur d'activité, de la taille, du statut juridique, du mode de production ou de l’organisation sociale de l’entreprise ainsi qu’en fonction des réseaux et du territoire dans lesquels les activités de l’entreprise s’inscrivent.
Très autonome, le titulaire de l’emploi travaille seul-e et en réseau avec l’appui d’associé-es, de salarié-es, d’agriculteur-rices voisin-es, de technicien-nes et de partenaires. Il dispose d’une forte capacité d’initiative. Il a le sens des responsabilités et la capacité à se remettre en cause. Il doit savoir écouter et dialoguer, et savoir s’entourer d’experts pour le conseiller dans ses décisions et l’accompagner dans ses projets. Il peut déléguer certaines fonctions ou activités dont il garde la responsabilité.
Un responsable d’entreprise autant qu’un salarié hautement qualifié doivent maîtriser les techniques de production et, en fonction des orientations choisies, les procédés de transformation et de commercialisation. L’acte de production suppose également l’utilisation fréquente d’une grande diversité d’agroéquipements, d’outils d’aide à la décision (OAD) et la maîtrise des technologies de l’information et de la communication. Gestionnaire d’entreprise et manager lorsque emploie de la main d’œuvre salariée, le responsable d’entreprise agricole est un homme ou une femme polyvalent et multicompétent, qui doit savoir anticiper et s'adapter dans un contexte en rapide évolution. Il doit pour cela assurer une veille prospective et rechercher les meilleurs pratiques et techniques disponibles pour progresser.

Modules et options :

Exemple(s) de métier(s):

 

Lieu de formation : 

BTSA "productions horticoles"

Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'État

Durée de la formation : 2 ans

Niveau terminal d'études : niveau III

Temps de formation au centre de formation des apprentis

Le technicien supérieur horticole peut exercer en tant que chef d'exploitation ou responsable de culture, chef d'équipe, conducteur de travaux, dans une exploitation horticole. Il peut aussi être conseiller ou technicien d'expérimentation dans des structures de conseil et de développement. 

Sa formation le prépare à la gestion d'une exploitation horticole, de la mise en oeuvre de productions en pleine terre ou sous abri à la mise en marché. Pour la conduite des cultures, il sait choisir les variétés adaptées, prendre en compte l'état du sol, établir un calendrier de cultures et prévoir les besoins en main d'oeuvre et en matériel. L'ensemble de ses connaissances doivent lui permettre faire de bons choix technico-économiques tenant compte aussi du respect de l'environnement.

Modules et options :

Exemple(s) de métier(s) :

Lieu de formation : 

  • sur le site de Lomme : en formation par apprentissage.

CS "conduite de productions en agriculture biologique et commercialisation"

Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Niveau d'admission requis : BP, BAC PRO, BTSA

Temps de formation en entreprise : 450 heures de formation au centre de formation.

Le titulaire de Le titulaire du certificat de spécialisation option Conduite de productions en agriculture biologique et commercialisation est capable de réaliser les activités suivantes : concevoir, développer et gérer l’installation ou la reconversion d’une exploitation en agriculture biologique, mettre en œuvre une production en respectant les cahiers des charges de l’agriculture biologique et éventuellement ceux relatifs à l’origine des productions (AOC, IGP...). Il peut assurer une activité créatrice de valeur ajoutée en transformant les produits biologiques dans le respect de la réglementation en vigueur et des impératifs commerciaux. Il peut également exercer une activité créatrice de valeur ajoutée par la vente directe des produits biologiques issus de son exploitation. Le titulaire du CS exerce sous différents statuts : exploitants, conjoints d’exploitations, associés d’exploitation et salariés hautement qualifié.

Modules et options :

Exemple(s) de métier(s) :

 

Lieu de formation : 

Licence Pro " Agronomie" spécialité Agriculture Biologique Conseil et Développement

Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'État

Niveau requis pour l'admission : Bac+2

Durée de la formation : 1 an

Niveau terminal d'études : niveau II

Temps de formation au centre de formation des apprentis

Les étudiants de la Licence professionnelle Agronomie, spécialité Agriculture Biologique Conseil et Développement sont formés pour devenir des spécialistes dans les domaines suivants : conseil et animation auprès des producteurs (conseiller technique agricole, animateur/conseiller en entreprise, associations ou collectivités territoriales), conseil en développement et animation des filières, conseil et développement technico-commercial, (responsable technico-économique de production, technico-commercial), audit et certification.

Modules et options :

Exemple(s) de métier(s) :

Lieu de formation : 

Please reload

1/1

CONTACTEZ-NOUS :

EPLEFPA DES FLANDRES
site de Lomme - site de Dunkerque
maa_rvb_cle096bb6.png
1803_LOG_EAslogan_coul_cle0c1811.png