top of page

La Boucle est Bouclée : L’Histoire de Pierre Charret, Résistant, Continue au Lycée Horticole de Lomme 👤



C’est au lycée que Pierre Charret, alors âgé de 17 ans, a fait le choix courageux d’entrer en résistance. Son engagement n’était pas motivé par l’inconscience ou la soif d’aventure, mais par la détermination à combattre l’occupant nazi et à défendre des valeurs politiques que le régime de Vichy cherchait à anéantir. Des décennies plus tard, Pierre Charret continue son combat pour la mémoire, intervenant inlassablement dans les lycées, écoles et collèges.


Aujourd'hui, au lycée horticole de Lomme, les élèves ont eu l'honneur d'écouter Monsieur Charret, un témoin vivant de l’histoire. À 98 ans, ce résistant infatigable partage son expérience, éveillant les consciences des jeunes générations. Pendant son intervention, les élèves de 3e et de terminales

ont écouté attentivement les récits poignants de son enfance et les événements marquants de sa vie.


Pierre Charret a parlé de son père, mort à 20 ans de la tuberculose, et de la guerre du Rif en 1925. Il a évoqué le travail de sa mère, infirmière dans une école supérieure, où la famille du directeur a reçu la médaille des Justes pour avoir sauvé et caché des enfants juifs sous une fausse identité. À travers ces récits, il n’a pas seulement partagé des anecdotes ou enseigné l’histoire de la résistance. Il a offert aux élèves une perspective unique sur le XXe et le XXIe siècles, un regard conscient et vigilant.


En racontant son histoire, Pierre Charret rappelle aux jeunes générations l’importance de rester vigilants et de défendre les valeurs de liberté et de justice. Pour ce grand témoin, chaque intervention est une manière de dire aux nouvelles générations : nous ne sommes pas si différents. Les défis d’hier résonnent encore aujourd’hui, et l’esprit de résistance doit perdurer.


Le lycée horticole de Lomme est fier d’avoir accueilli Pierre Charret, et remercie chaleureusement cet homme extraordinaire pour son engagement et son dévouement à transmettre la mémoire. Son travail de mémoire, entamé au lycée, trouve ainsi une résonance particulière en revenant dans un lieu d’éducation, bouclant la boucle de son histoire de résistant.




17 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page